Dispositif ES2014.ai

Publié le

Communiqué de presse
Ce vendredi 23 mai 2014, le Fonds sectoriel de formation IFPM a remis les Brevets aux jeunes qui ont participé aux épreuves sectorielles en soudage, usinage et maintenance (électricien-automaticien, mécanicien-automaticien) à Bruxelles.

Les épreuves sectorielles sont calquées sur les attentes des entreprises en matière de compétences des soudeurs, usineurs et automaticiens. Les tests qui y sont liés sont, pour ce faire, élaborés par les experts métiers des Centres de compétence, de référence et sectoriel (*) en collaboration avec les représentants des réseaux d’Enseignement et de l’Inspection. Le Brevet sectoriel certifie donc en quelque sorte les compétences du jeune qui les reçoit et constitue pour lui un véritable passeport pour l’emploi à l’égard des entreprises du secteur de la commission paritaire 111.

L’IFPM organise ces épreuves chaque année à destination des jeunes de 6e et 7e années de l’enseignement professionnel et technique. La participation se fait par classes entières : l’objectif est de tirer un maximum de jeunes vers le haut et en même temps de valoriser ces filières d’enseignement.

brevets14

Tous ont d’abord passé une épreuve théorique au début de l’année 2014. Ce test s’effectue via Internet, depuis leurs écoles sous la surveillance de l’IFPM. Contrairement aux années précédentes, ce test n’était pas éliminatoire : tous les participants ont donc eu ensuite la possibilité de passer l’épreuve pratique au sein des Centres de compétence, de référence et sectoriel (*) du secteur. Leur cote finale se composait de leurs résultats à l’épreuve théorique (25%) et à l’épreuve pratique (75%). Tous ceux qui ont obtenu plus de 60% ont reçu le Brevet sectoriel.

Cette année, les épreuves sectorielles ont rassemblé 200 soudeurs, 46 usineurs, 182 électriciens automaticiens et 60 mécaniciens automaticiens. Ces jeunes étaient issus de 36 écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de 4 centres de formation PME de Wallonie et de la Communauté germanophone. Au final, 24 soudeurs, 25 usineurs, 81 électriciens automaticiens et 11 mécaniciens automaticiens ont décroché leur Brevet.

En plus des brevets sectoriels, l’IFPM met en valeur les 3 meilleurs de chaque métier en leur décernant les Technios Trophies d’or, d’argent et de bronze. Vous trouverez le palmarès 2014 en annexe.

(*) CPS et IrisTech+ à Bruxelles, Technifutur à  Liège, TechnoCampus à Gosselies/Strépy.

Revue de Presse