coord-soud-2

Publié le

Depuis plusieurs années, les entreprises actives dans le soudage sont confrontées à des évolutions normatives et à des exigences croissantes de leurs clients, en particuliers, les grands donneurs d’ordres.

Au niveau réglementaire, il s’agit notamment des  normes ISO 3834 (tous secteurs), EN 15085 (secteur ferroviaire), EN 1090 (structures en acier et en aluminium), EN 14025 (citernes pour matières dangereuses) et ISO 24394 (secteur aérospatial), qui sont de plus en plus imposés aux fabricants pour s’assurer de la qualité et de l’aptitude en service des produits. Progressivement, les entreprises s’adaptent et formalisent leur démarche de  management de la qualité en soudage.

Le point commun de ces normes est  de s’appuyer sur la fonction de coordinateur en soudage, dont les connaissances techniques et réglementaires doivent permettre d’assumer les tâches et les responsabilités que ces normes définissent.

En  2006, la norme ISO 14731 est devenue la référence pour  l’identification des tâches et responsabilités relatives à la qualité qui entrent dans le cadre de la coordination des activités liées au soudage. Elle précise aussi que les exigences en matière de coordination en soudage peuvent être spécifiées par un fabricant, un contrat ou une norme d’application.

 

Compétences et formations :

Pour satisfaire à ces exigences, jusqu’à il y a peu, l’ ISO 14731  reconnais­sait uniquement les diplômes internationaux  IWE (International Welding Engineer) pour le niveau ‘comprehensive knowledge’,  IWT (International Welding Technologist) pour le niveau ‘specific knowledge’ et   IWS (International Welding Specialist) pour le niveau ‘basic knowledge’.

Cette situation a évolué, notamment au niveau de l’EN-1090 pour laquelle une directive européenne EWF 652  (Dedicated knowledge for Personnel with the Responsibility for Welding Coordination to comply with EN 1090-2) a été mise au point pour permettre la création de formation spécifique à la fonction de coordinateur :

• RWC-B: responsible welding coördina­tor niveau ‘Basic‘

• RWC-S: responsible welding coördina­tor niveau ‘Specific’

 

Cependant, il s’agit là de la formation minimale obligatoire. Bien d’autres compétences peuvent s’avérer nécessaires dans la réalité !

Pour faire le point sur la fonction de coordinateur en soudage, TechnoCampus & l’IBS organiseront une séance d’information en novembre prochain.

 

Personne de contact :

FabriceVERMEIREN Fabrice VERMEIREN

Responsable Entreprises
Tél: 0495/316 027
fabrice.vermeiren@technocampus.be