Pour rendre la formation à distance efficace, il faut trois éléments obligatoires :

  1. Un cours réalisé par un auteur qui a une expérience certaine dans le domaine concerné. Ce cours doit utiliser les moyens modernes qui permettent la mise en œuvre d’une interactivité réelle ;
  2. Un tuteur ou coach qui n’est pas nécessairement l’auteur, qui possède son sujet (on ne peut utiliser un stagiaire ou un étudiant). C’est l’élément primordial de la chaîne. C’est lui qui fera que le cours sera intéressant ou pas, que les stagiaires seront intéressés ou pas. Il doit à tout moment réactiver l’intérêt des participants. Des documents qui lui sont personnels doivent venir animer et renforcer son propos ;
  3. Une plate-forme de téléformation ou LMS (Learning Management System) : elle permet la diffusion d’un module de formation et le tutorat en ligne.
    Elle met à disposition des stagiaires des outils collaboratifs favorisant la communication entre le tuteur et les stagiaires ou les stagiaires entre eux : ajout de documents complémentaires, création de groupes homogènes, possibilité d’échanger des e-mails, participation à des forums, validation des formations et d’échange de documents (le texte d’un exercice est mis à la disposition des stagiaires, ceux-ci déposent leur réponse visible du seul tuteur qui peut retourner une correction ciblée à chacun).
    Comme on le voit, le rôle du responsable du groupe est complètement transformé ; d’un rôle de professeur, dispensant au tableau son savoir, il passe à un rôle de guide et de conseil qui doit permettre au stagiaire d’acquérir une compétence nouvelle.