• Permettre la mise en application des notions (théoriques et pratiques) étudiées à l’école par des mises en situation les plus proches possibles de la pratique du métier ;
  • Compléter l’enseignement dispensé par les écoles par des compléments de connaissances et de compétences liés à la pratique du métier (favoriser la transition école-entreprise) ;
  • Rendre le stagiaire le plus autonome possible dans la pratique de son futur métier.

 

Pour cela, on veillera à :

  • Développer une offre de formation intégrée à la formation initiale proposée par l’école dans les différents métiers de l’industrie technologique ;
  • Proposer des activités pratiques. Des rappels théoriques pourront être envisagés mais ne devront pas constituer l’essentiel de la formation (les prérequis seront plus finement exprimés et communiqués aux écoles). Les contenus théoriques devront être envisagés comme compléments nécessaires amenant une expertise directement liée à la pratique industrielle (avec mise en application) ;
  • Travailler en étroite collaboration avec les équipes pédagogiques (chefs des travaux d’atelier, chefs d’atelier, professeurs…) pour leur proposer le meilleur service possible dans l’élaboration de leur plan de formation.