Technicien très qualifié, le Mécanicien de maintenance a la responsabilité, pour n’importe quelle  unité de production automatisée,  de monter, démonter, régler des composants, sous-ensembles et ensembles mécaniques, hydrauliques ou pneumatiques (pompes, compresseurs, convoyeurs, machines-outils,…) ainsi que de constituer des dossiers complets pluri-technologique.

Il diagnostique les pannes, décide des interventions préventives, curatives, correctives et même de concevoir des modifications.

C’est le  spécialiste  de la mécanique dans un environnement pluri-technologique !


Les débouchés

Le mécanicien de maintenance a une formation centrée sur la mécanique mais qui reste polyvalente. Les débouchés professionnels sont, dès lors,  multisectoriels, dans les secteurs pharmaceutique, chimique, agroalimentaire, automobile, sidérurgique, fabrication métallique, aéronautique et de la maintenance…

Le métier peut s’exercer seul ou en équipe, en interne ou  dans les nombreuses sociétés de  sous-traitance (comme Fabricom, Cegelec, Cofely, Spie, Dalkia, Cordier, Lepage,…).

 

Outre sa polyvalence, son habileté, son ingéniosité, son esprit logique et méthodique, sa curiosité, sa réactivité, son sens de l’anticipation et sa capacité de travailler de manière autonome et/ou

en équipe sont recherchés par de nombreuses entreprises.

Les entreprises de la région  recherchent  très régulièrement des mécaniciens car peu de candidats sont disponibles sur le marché.