metal-7

Le soudeur assemble par fusion, avec ou sans métal d’apport de métal, les parties ou éléments de pièces variées, en utilisant différents procédés de soudage (chalumeau, électrode, MIG – MAG, TIG, plasma, laser, ultrasons,…) et les équipements appropriés.

Le soudeur intervient après d’autres ouvriers qualifiés (chaudronniers, tuyauteurs, tôliers, mécanicien…) qui réalisent et assemblent les ouvrages qu’il devra souder. Parfois, il peut lui être confié la réalisation de sous-ensembles.

Il utilise et assemble différents matériaux (acier carbone, acier inoxydable, alliages légers, cuivre, titane, alliages légers, …).


Les débouchés

Le soudeur qui maîtrise les différents procédés (Electrode, Semi-automatique et TIG) sera apte à trouver un emploi dans plusieurs secteurs tels que : la construction métallique, la chimie, l’agroalimentaire, la sidérurgie, l’automobile, le transport…

 La plupart des industries recherchent des soudeurs qualifiés par un organisme agréé.

 Le métier peut s’exercer seul ou en équipe, en atelier ou sur chantier. Outre son acuité visuelle, son habileté manuelle, son agilité, sa résistance, sa rigueur, sa précision, sa rapidité, son efficacité, son esprit méthodique, son intelligence pratique, sa conscience professionnelle et sa capacité d’apprentissage sont recherchés.