chaudronnier_460x306

Travaillant sur base de plans ou sur un relevé de prises de mesures, le technicien en constructions mécano-soudées effectue le traçage, le découpage, la mise en forme et l’assemblage de tôles et ou de profilés en vue de la réalisation de pièces telles que : réservoirs, trémies, des chaudières, des structures métalliques (trémie, réservoir, cuve, ponts, passerelles, escalier, charpentes,…). 

Il supervise ensuite le travail du soudeur qui soude les différents éléments assemblés. Le  technicien en constructions mécano-soudées travaille principalement en atelier parfois sur chantier. Les matériaux utilisés sont les aciers au carbone, acier inox, aluminium, cuivre, …


Les débouchés

Le technicien en constructions mécano-soudées travaille dans secteurs tels que : la construction métallique, la chimie, pétrochimie, l’agroalimentaire, la sidérurgie, l’aéronautique, chantiers maritimes,…

La plupart des industries recherchent des chaudronniers qualifiés.

Le métier peut s’exercer seul ou en équipe, en atelier ou parfois sur chantier. Outre son habileté manuelle, son agilité, sa résistance, sa rigueur, sa précision, sa rapidité, son efficacité, son esprit méthodique, son intelligence pratique, sa conscience professionnelle et sa capacité d’apprentissage sont recherchés.

 

La chaudronnerie connaît une pénurie de recrutement préoccupante au niveau des entreprises car les jeunes ignorent que c’est un domaine d’activité porteur d’emploi où l’informatique (DAO) et l’automatisme prennent une place de plus en plus importante. Le métier permet d’exercer ses talents créatifs sur des pièces uniques et durables.